Pages Menu
TwitterRss
Categories Menu

Posted on 5 Oct, 2009 in Debian, Elive, Linux, Sécurité | 0 comments

Installer truecrypt sur Elive

Truecrypt est un utilitaire graphique (mais aussi utilisable en console) de cryptage de données. Il existe des dizaines de systèmes de cryptage différents mais celui-ci à la particularité de non seulement être convivial mais en plus d’être multiplateforme (votre disque est donc lisible par linux mais aussi windows et mac…

L’exemple ici prépare un disque entier au cryptage. (/dev/sdb)

L’installation de truecrypt n’est pas chose aisée sous debian (ici Elive), ou disons qu’il y a un ou deux trucs à savoir…

Tout d’abord il faut télécharger les sources de Truecrypt puisqu’aucun paquet n’est encore disponible pour notre debian chérie… On va donc sur le site de Truecrypt et on récupère l’archive des sources actuelles. (ici 6.2a  tout en bas de la page)

 Une fois téléchargées on les extrait:

$ tar -xvzf Truecrypt-6.2a.tar.gz
$ su

Vérification des dépendances requises pour la compilation:

# apt-get install build-essential fuse-dev libwxgtk2.8-dev

Il faut ensuite télécharger les clés de sécurité avant de compiler:

# wget ftp://ftp.rsasecurity.com/pub/pkcs/pkcs-11/v2-20/pkcs11.h
# wget ftp://ftp.rsasecurity.com/pub/pkcs/pkcs-11/v2-20/pkcs11f.h
# wget ftp://ftp.rsasecurity.com/pub/pkcs/pkcs-11/v2-20/pkcs11t.h

 On passe enfin à la compilation:

# make

Lorsque c’est fini on obtient un exécutable qu’il nous reste à copier dans notre chemin d’exécutables (PATH): Par exemple:

# cp Main/truecrypt /usr/bin/truecrypt

 Il ne vous reste plus qu’à effacer les fichiers précédemment décompressés et vous déconnecter du compte root

ensuite un petit 

$ esu truecrypt  (esu est l’équivalent de gtksu ou kdesu permettant de lancer des applications en root après avoir entré son mot de passe)

Et vous voilà lancé…

 


Passons maintenant à l’utilisation proprement dîte de l’application:

 Au premier lancement, un assistant de configuration se lance on crée notre premier volume:

Assistant truecrypt elive

 On choisit d’abord s’il on veut un fichier crypté ou un/e disque/partition entièr/e.

assistant truecrypt elive 2

Ensuite on choisit s’il s’agit d’un volume standard ou caché.

Type encodage truecrypt debian

On finit après avoir choisit son algorythme de cryptage (celui par défaut étant déjà pas mal), et un mot de passe bien sûr ;).

Password truecrypt debian

 Ensuite il faut encore choisir si un fichier de cryptage doit être utilisé c’est à dire, si en plus du mot de passe vous devez indiquer un fichier bien précis pour être autorisé à monter le volume. Celui-ci peut-être généré pour l’occasion de façon aléatoire il vous faudra alors remuer votre  souris…

 

Key generation trucrypt debian

 

 Gestion clé truecrypt debian

Va-t-on utiliser des fichiers de plus de 4Giga?

Gros fichiers truecrypt debian

 Pour formater le volume, on choisira entre ext2 et ext3 pour des systèmes unix et fat si on veut accéder à ce volume depuis windows… (ici c’est ext3 je n’utilise que linux sur cette machine)

Option formattage Truecrypt debian

 

Si notre volume  est un disque entier ou une partition entière, on peut cocher l’option rapide qui n’encryptera pas l’espace libre…

 Formattage rapide truecrypt debian

 Et enfin encore un remuage de souris intempestif afin d’augmenter le cryptage puis on formatte. (! ça peut être très long, chez moi pour un disque de 250 Gigas il annonce 2 heure de formattage!)

 Formattage truecrypt debian

Ceci fait votre volume crypté est montable…


 

 Reste une dernière petite manip pour lancer truecrypt au démarrage de votre session

Il vous faut modifier une option de truecrypt pour éviter à l’application de se fermer si aucun volume n’est monté, puisqu’au lancement de notre session aucun volume n’est monté, il se fermerait dès qu’on cliquerait pour le fermer.

Un p’tit saut dans les préférences:

Options truecrypt

 Il ne nous reste plus qu’à lancer l’application au démarrage en créant une nouvelle application dans les menus d’enlightenment.

En résumé:

 Configuration ==> Panneau de configuration ==> Applications ==> Nouvelle Application

  • Lui choisir un nom (par exemple truecrypt)
  • Inscrire : esu truecrypt dans ‘executable’
  • Commentez éventuellement… Validez
Pour véritablement lancer cette application fraîchement créée: toujours dans les ‘Applications’ cliquer sur Applications au démarrage et ajouter le truecrypt créé juste avant à cette liste et le tour est joué vous bénéficiez maintenant d »un disque dur complètement crypté…

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *